Pistolet à bille à gaz

Le pistolet à bille à gaz utilise, comme son nom l’indique, un gaz comprimé pour expulser la bille hors du canon. Différents gaz peuvent être utilisés pour déclencher le tir.


La sparclette

Sparclette

La sparclette est une petite bonbonne de gaz permettant de recharger l’arme. Elle se place dans un compartiment prévu à cet effet : soit dans le chargeur ou soit directement dans le pistolet. Elle doit être placée avec précaution. En effet, une sparclette mise de travers peut engendrer un mauvais fonctionnement de l’arme. La pression contenue à l’intérieur de la bonbonne permet d’enchainer les tirs sans recharger le pistolet. Elle peut être réutilisable ou à usage unique.

En fonction des modèles de pistolets à bille à gaz, la sparclette permet de tirer plus ou moins de billes. Une réplique à culasse mobile (GBB) utilisera beaucoup plus de billes qu’une réplique à culasse fixe (GNB). Généralement, la sparclette permet d’expulser entre 80 et 250 billes.

Il est recommandé de ne pas laisser une sparclette dans l’arme sans l’utiliser. En effet, le gaz situé à l’intérieur risque d’endommager le joint de l’arme. Il faut toujours ranger l’arme sans sparclette.


Les différents gaz

1) Le pistolet à bille peut utiliser du propane mélangé à de l’huile de silicone.

Ce gaz présente plusieurs avantages :
- il est très souple,
- son réservoir peut avoir n’importe quelle forme.

Mais aussi quelques inconvénients :
- il est très inflammable,
- il se détend assez mal à basse température.


2) Le pistolet à bille peut utiliser du CO2. La plupart du temps, ce sont des pistolets à culasse fixe et quelques GBB.

Ce gaz présente quelques avantages :
- il est utilisable en toutes les saisons,
- sa réserve de tir est plus importante.

Et quelques inconvénients :
- il est incompatible avec quelques modèles de pistolets,
- son réservoir s’encombre facilement.


3) En fonction des modèles, le pistolet à bille peut utiliser différents mélange de gaz :

- eau, propane, CH2, CH3, acide, huile de silicone
- propane + lubrifiant siliconé

Quel gaz choisir ?

Les répliques à culasse mobile sont souvent constituées de métal assez lourd. Elles consomment beaucoup de gaz. Pour les utiliser, il est recommandé d’utiliser un gaz assez puissant. La plupart du temps, ces gaz sont disponibles dans des bouteilles de plusieurs millilitres. Dans ce cas, il est nécessaire de se procurer des sparclettes vides pour pouvoir les remplir. Différentes marques proposent ces gaz puissants :

- Green Gaz (propane, CH2, CH3, eau, acide, huile de silicone)

- Extreme Blow Back (propane, lubrifiant siliconé)

Extreme Blow Back

Les pistolets à bille à gaz premiers prix et les répliques à culasses non mobiles ne doivent pas être chargés avec un gaz puissant. En effet, il risque d’abimer la réplique et son mécanisme.

Exemple d’un pistolet à gaz

Le pistolet Umarex – Beretta de calibre 4.5mm fonctionne grâce à des bonbonnes de CO2. L’arme d’origine date des années 70. Elle était utilisée par les citoyens américains.

Pistolet à bille Bereta
Réseaux sociaux


Copyright pistolet-bille.debpaper.com - Tous droits réservés